• Tout était bien, le Théâtre antique, le soleil au rdv, les burgers à composer ,  la compagnie amicale et agréable Une promenade à la hauteur ... une fontaine nous attendait avec des rafraîchissements ;-)  Une promenade à la hauteur

    Ce matin, nous avons fait une promenade à Orange, spécialement au théâtre antique où une amie nous avait donné rendez-vous. Nous voulions essayer la nouvelle formule de visite guidée , virtuelle,  et j'ai découvert  un bout d'Orange, autre que la gare ;-) 

    Le site est inscrit sur la liste du PaUne promenade à la hauteur trimoine Universel de L'UNESCO, ainsi que l'Arc de Triomphe que nous avons négligé aujourd'hui, à admirer à un autre moment ...

    Nous n'étions que 7 personnes dans le groupe à 10h du matin, et c'était très agréable de voir l'amphithéâtre sans trop de visiteurs.  Les rangées, la cavea,   peuvent accueillir jusqu'à 10 000 spectateurs.  Une promenade à la hauteur Des photos du guide illustrent bien l'attirance du public pour ce lieu, notamment lors des concerts de Rock ou bien sûr pour les Chorégies. A réputation internationale maintenant, elles existent depuis 1869 et étaient au début tournées vers le théâtre, aujourd'hui les spectacles sont seulement issus de l'art lyrique. 

    Une promenade à la hauteur La "Vidéo" de la partie réalité augmentée  a encore une fois retracé le développement du site,  depuis sa création sous l'empereur Auguste, 40 à 30 avant JC. les gradins du théâtre collés contre le Rocher Saint Eutrope. L'aménagement de la scène fut coloré, riche en sculptures et décorations diverses. Ce qui m'a plu c'est le voile que les Romains installaient pour se protéger du soleil.  Aujourd'hui , il se tenait sur la scène une foire de vins, mais nous n'avons pas goûté les spécialités de la région.  Un jeu des senteurs se trouvait en face du beau mur , etUne promenade à la hauteur   un brass band Une promenade à la hauteur égayait encore plus la matinée! Parfait! Une promenade à la hauteur de nos attentes!Une promenade à la hauteur

    Une promenade à la hauteur   

     

     


    votre commentaire
  • Gigondas Ce qui m'intéresse depuis très longtemps, et les amies le savent, c'est les cimetières , lieux calmes, paisibles, Endstation , natürlich werde ich auch ein ideales Plätzchen für mich aussuchen! ;-)  Un ami qui n'a pas oublié mon anniversaire m'a offert un roman "Der Abschlussball" de Jess Jochimsen qui évolue dans un grand cimetière et a pour personnage principal un trompettiste spécialisé dans les enterrements, je l'ai lu d'une traite, éblouie par les portraits et les destins séduisants! 

    Gigondas fut sur notre route le dimanche sous  la pluie et c'était un plaisir de regarder de près les tombes en haut de cette ville célGigondas èbre pour son vin;-) A Gigondas, le chemin de l'église à la dernière demeure n'est pas long, mais pour ceux qui auraient soif, il y a de l'eau potable, super! Cela doit être pour les gens en deuil, car les morts n'ont en plus besoin, et il n'y a PAS de FLEURS à arroser!! L'eau sert peut-être à laver les tombes, qui s'écroulent doucement, Gigondas en décrépitude. 

    Gigondas Une curiosité déjà observée ailleurs, c'est le genre de serres qui encadrent les tombes, assez cocasse quand la végétation reprend le dessus, envahit l'espace ! Gigondas

    Mais rien de tout ça gâche vraiment mon plaisir de me promener entre les tombes, les noms et les âges m'interpellent infailliblement et m'apaisenGigondas t en quelque sorte ;-)   Ce n'est pas la même sensation que j'éprouve en Allemagne, au cimetière du village chez mes parents, ici cela ressemble plus à un lieu d'abandon accepté par les visiteurs et les futurs locataires, l'éternité est ailleurs! 

     


    votre commentaire
  • Promenade à L'Isle sur la SorgueNous connaissons bien cette petite ville charmante pour y avoir passé plusieurs vacances de printemps et d'été. L'Isle se trouve à 25 minutes de route de Caromb et nous voulions montrer la ville à notre invitée. L'occasion de quelques souvenirs et de découvertes: bien sûr , les magasins qui ferment , comme ailleurs dans d'autres petites viPromenade à L'Isle sur la Sorguelles, des coins de rues qui ont changé parfois bien à leur avantage par exemple avec cette installation de palissade avec pots de fleurs pour embellir un coin "poubelle" , et à ma belle surprise , j'ai vu  la libellule , revenue sur les flots de la Sorgue.  Il s'agit d'une instaPromenade à L'Isle sur la Sorguellation d'artiste , et je vois qu'elle a changé un peu d'aspect. On a pu découvrir les "ruines" du cinéma au centre de la ville, quelle belle décoration audacieuse a pu enchanter les cinéphiles de L'Isle autrefois!! Vers 18 h , nous avons pris un apéritif au café de France, coPromenade à L'Isle sur la Sorguennu par la photo de Willy Ronis (1919 - 2009).  J'aime beaucoup les photos de Ronis, dans la location chez la famille Jung, j'ai pu les admirer dans un grand recueil et sur  quelques  cartes postales qui par ailleurs sont aussi (parfois) disponible dans les librairies. Ronis est considéré comme un  grand photographe humaniste et il égale Robert Doisneau, dont les photos sont  déjà , à mon avis, trop connues et exploitées.  Les garçons de café du Café de France sont très avenants, à partir de 18 h, on sert des petits bouts de pizza chauds et l'ambiance est vraiment décontracté. Promenade à L'Isle sur la SorguePromenade à L'Isle sur la Sorgue


    votre commentaire
  • La plus belle boutique à Caromb est celle de la fleuriste. CaroleN'oubliez pas les fleurs confectionne avec beaucoup de savoir-faire et de goût des bouquets merveilleux. N'oubliez pas les fleursEt non seulement pour le Premier Mai, où les clochettes  ont fait des heureux.  Sa boutique porte bien son nom, injonction traditionnelle  d'apporter des fleurs pour faire plaisir et égayer les maisons. Si je connaissais mieux les noms des fleurs, je pourrais détailler la descriptiN'oublie pas les fleurson ;-) Mais ici je peux seulement admirer l'harmonie de la composition qui nous a été offerte hier soir!! Merci Carole! 

    N'oubliez pas les fleurs


    votre commentaire
  • la chambre bleueDisons que pour le nom,  je me suis inspirée par la nouvelle de Georges Simenon, et l"adaptation cinématographique par Mathieu Amalric, mais cela n'a rien à voir avec l'esprit de la maison ;-) , pas de meurtre pas de soupçon dans notre petite rue dans notre petite ville provençale.  

    la chambre bleueMais je vous conseille de lire le livre et d'admirer le film, un très bon moment à passer, et sans le lénifiant Inspecteur Maigret, le suspense est plus délicieux!  

    Amalric , l'acteur - réalisateur part d'une classique enquête sur une affaire d'adultère et de décès suspects pour ouvrir sur un gouffre  autrement inquiétant, celui qui sépare les mots et les choses.  (Jean-Michel Frodon, dans slate.fr en 2014) 


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique